A visiter à Paramaribo

Les points d’intérêts de Paramaribo

Statues, parc, musées ou architecture, cette ville offre divers points touristiques à visiter, vous trouverez ci-dessous une liste des principaux lieux à visiter, la plupart étant proches, une demi journée suffit à y découvrir les principaux

Office du tourisme

Situé dans l’ancien poste de garde du fort Zeelandia, l’office du Tourisme est un passage obligé pour le visiteur en quête d’informations. Un accueil dévoué du personnel vous permettra de vous renseigner sur les disponibilités touristiques du pays.

Informations pratiques :
Place de l’indépendance. Ouvert du lundi au vendredi de 8H à 15H.

Fort Zeelandia

Érigé il a y a plus de 350 ans, ce fort a été construit par les colons français, puis  amélioré par les colons anglais et ensuite utilisé par les colons néerlandais. Il est baptisé Fort Zeelandia en 1667. Au XXe siècle, le fort hébergeait un musée, avant de servir dans les années 1981 à 1992 à  l’armée surinamaise comme base militaire. Aujourd’hui il est devenu le musée de Paramaribo.
Informations pratiques :
Waterkant. Fermé le lundi et le samedi. Ouvert de 9h à 14h du mardi au vendredi et de 10h à 14h le dimanche. L’entrée  coûte 8 SRD pour les adultes et  4 SRD pour les enfants. Visites guidées gratuites le dimanche à 10h30 et à 12h30, mais elles sont exclusivement en néerlandais.

Cathédrale St Petrus en Paulus

Cette cathédrale rénovée récemment et peinte en  jaune et bleu est le plus grand bâtiment religieux en bois de l’Amérique du Sud. Deux clochers se dressent à une cinquantaine de mètres. Construite à la fin du XVIIIe siècle, elle a été fermée au public pour rénovation depuis 1979 car elle menaçait véritablement de s’écrouler. C’est un monument classé au patrimoine mondial de l’humanité.
Informations pratiques :
Henck Arronstraat. Ouvert au public les mercredis et samedis matin de 10H à 11H30, l’entrée coûte 10 SRD

Église réformée de Kerkplein

Kerkplein
Cette église a été achevée en 1837. Elle a remplacé l’église originelle détruite dans l’incendie de la ville en 1821. Le bâtiment, blanc, comporte huit côtés.

La Mosqué Amadya et la Synagogue Neve Shalom

Paramaribo de par sa population très cosmopolite, revêt le charme de la pluriethnicité et celui de la multitude de religions. Ainsi en déambulant au centre de cette ville vous croiserez des édifices religieux d’origines diverses juxtaposés (églises, temples, synagogues, mosquées..) Deux imposants de ces édifices religieux, la mosquée Amadya et la synagogue Neve Shalom, sont voisins dans la Keizerstraat. La synagogue fut construite en 1836 après la destruction de la première suite à un incendie. La Mosquée fut construite en 1971. Ces deux édifices sont inévitables et leur voisinage prouve la grande tolérance des Surinamais vis à vis de leur religion.
Informations pratiques :
Keizerstraat. Les visites sont autorisées du lundi au jeudi de 10H à 14 H sur réservation  Tél : 472 817.

Le Palais Présidentiel

Henck Arronstraat
Il est situé à proximité de la rivière Suriname et du Fort Zeelandia. Il est le bâtiment le plus imposant du square. Peint en blanc il a été construit dans la première moitié du XVIIIe siècle, mais de nombreuses autres parties ont été rajoutées plus tard. Le bâtiment et le jardin privé sont accessibles au public uniquement le jour de la fête de l’Indépendance chaque année  le 25 novembre.

La Statue de Johan Adolf Pengel

Place de l’indépendance
Cette statue érigée  en 1974 au centre du square face au palais Présidentiel représente le portrait du  politicien Johan Adolf Pengel, Premier ministre et ministre des finances surinamais très connu dans les années 1960. Elle fut la première statut en bronze du Suriname.

Le Boulevard Waterkant

Les maisons que vous pouvez observer sur ce boulevard ont été construites après les incendies de 1821 et 1832 qui ont détruit 450 maisons. Auparavant, il s’agissait de maisons de commerçants. Ces majestueuses demeures étaient la propriété des négociants, aujourd’hui elles abritent entre autre des sièges de banque  et d’entreprises ainsi que des bureaux.

Le Ministère des Finances

Place de l’indépendance
Ce bâtiment a été construit en 1836. Il s’agit d’un bâtiment rouge avec une tour blanche de 34 mètres de haut et de grandes colonnes impressionnantes. Les briques étaient utilisées comme poids pour les bateaux qui venaient d’Europe quand le Suriname était une colonie des Pays-Bas. C’est le plus grand bâtiment de l’histoire du Suriname construit en briques.

La Palmeraie

Kleine Waterstraat
Auparavant, ce parc faisait partie du jardin du palais. Au début du XXe siècle, il a été ouvert au public. Ce parc a une superficie de 4 hectares sur laquelle 1000 palmiers ont été plantés. De cette palmeraie, vous pouvez apercevoir le jardin privé du palais.

Le Zoo de Paramaribo

C’est un petit zoo, soigné, où vous aurez l’occasion de découvrir les animaux du Suriname. Il a été créé en 1966 suite au don de la collection d’animaux sauvages du premier ministre J.Pengel. Il offre également un coin de verdure permettant de sortir un peu de la ville. Dans les alentours vous avez la possibilité de cheminer sur des sentiers pédestres pour des balades d’environ 2 heures.
Informations pratiques :
Sawarienotolaan, Rainville
Il est situé à  3 km du centre ville. Ouvert tous les jours de 9h à 18h, le prix de l’entrée est de 7 SRD pour les adultes et de 4 SRD pour les enfants et les personnes de plus de 60 ans.

Il n’y a pas de ligne de bus pour s’y rendre

Le jardin aux papillons

C’est une des 30 plus grandes fermes d’élevage de papillons du monde. Ce jardin travaille en partenariat avec des chercheurs  du monde entier, et propose une découverte de la faune et de la flore locale.
Informations pratiques :
Lelydorpweg 123, Wanica – Tél : 366 525. Visite guidée (compter  plus d’1 heure) tous les jours entre 8h et 15h sur réservation. Entrée 15 SRD.