Parc de Brownsberg

Suite à des problèmes de gestion du parc par l’ancien directeur, Les structures et le chemin d’accès ne sont pas toujours en bon état.

La nouvelle équipe à vraiment la volonté de remettre tout cela en ordre

Le parc naturel de Brownsberg

Le parc de Brownsberg fut créé en 1970. Situé dans le district de Brokopondo à 130 kilomètres de Paramaribo il s’étend sur une superficie de 13000 hectares – Mont tabulaire dominant le barrage du Brokopondo au centre du Suriname, c’est une réserve naturelle forestière indemne de chasse. De ce fait le Brownsberg reste un endroit privilégié pour l’observation des oiseaux tels que :  Hocco, marail, l’oiseau cloche et des animaux : agoutis, félins, biches…vous aurez la chance de pouvoir y rencontrer tous les singes du plateau des Guyanes tel que le saki face pâle, le singe hurleur, l’atèle ou  plus communément le saimiri et le capucin… Ces animaux se sont au fil du temps habitués à la présence de l’homme ce qui facilite leur observation.

separation

Comment y accéder

Situé à 130 kilomètres de Paramaribo, le parc du Brownsberg est  accessible en voiture ou en bus. La route, refaite et goudronnée depuis  peu, permet de rejoindre le parc à partir de Paramaribo en 1h30 à 2h00  environ selon la saison. Les derniers kilomètres s’effectuent sur une  piste très escarpée et glissante. Attention donc, soyez ;très prudent  surtout en saison des pluies. Des minibus partent de l’avenue  Sarramaccastraat à Paramaribo et relient Brownsweg, le village le plus  proche du Brownsberg. Le trajet en bus dure environ 2 heures. Puis, à  partir du village, des navettes de la fondation Stinasu (gestionnaire du  parc) assurent le transport du village jusqu’à l’intérieur du parc sur  réservations.

 

separation

Comment y séjourner

Beaucoup  de visiteurs se rendent au Brownsberg en visite à la journée. Mais  l’environnement est tel que les amoureux de la nature et de la faune  préfèrent y séjourner 2 ou 3 nuits.

Hébergement:

Le  parc est équipé de structures d’accueils (maisons ou chambres avec lits  ou carbet à hamacs), et d’un restaurant. Les bâtiments sont situés en  hauteur, sur le plateau, offrant ainsi une vue magnifique sur le lac de  Brokopondo et apportant une fraîcheur très appréciable en pays  équatorial.

Les 4 maisons en location proposent une capacité totale de 39 couchages répartis ainsi : Kwatta est équipé d’un dortoir de 12 personnes. Cette maison est située au sein du parc mais n’offre pas de vues particulières sur le lac.

Tapir propose 4 chambres d’une capacité de 4 personnes chacune avec une salle commune.  Possibilité de location d’une chambre individuelle en partageant la  salle et les parties commune.Cette maison offre une belle vue sur le lac

Kapasi a  une capacité de 9 personnes. La maison est bien située et fera le  bonheur des amoureux de la nature, de par sa localisation en sous bois  avec une belle vue

Gonge offre une capacité de 8 personnes. La maison est également située en sous bois mais n’ouvre pas de vue sur le lac.

Deux carbets à hamac proposent une capacité totale d’une trentaine de personnes répartie ainsi :

Koejkae, le plus petit, a une capacité de 8 personnes

Baboun, le  plus grand, d’une capacité d’une vingtaine de personne. En cas de non  réservation anticipée vous risquez de dormir sous celui-ci.

Restauration :

Vous  pouvez amener votre nourriture ou vous alimenter sur place en réservant  vos repas. Un conseil : pensez à réserver vos repas au restaurant dés votre arrivée. Les menus sont élaborés à base de poisson et/ou de poulet. Vous  pourrez consommer divers types de boissons: soda, bière, ou encore eau  minérale. Le cuisinier a pris comme habitude d’éparpiller du riz près de  la salle de restaurant permettant ainsi l’approche et l’observation régulière  d’agoutis et d’agamis venant se substanter.

separation

Randonner au sein du parc :

Le parc propose 7 chemins balisés sur lesquels vous pouvez vous déplacer seul. La plupart des sentiers ont un dénivelé important car ils descendent du plateau, seul le sentier Rondwandeling est en terrain plat.

Pour votre sécurité, avant de partir randonner pensez à indiquer à la réception les sentiers que vous allez emprunter. Lors de vos randonnées restez sur les layons et ne pénétrez pas en forêt, car le risque de s’y perdre y est important.

 

1) Wittikreek :

Distance : environ 8 km :

Durée du parcours : 3h30

C’est le sentier le plus long qui permet de traverser une belle forêt, et qui débouche sur une piscine naturelle permettant de se rafraîchir. Attention le dénivelé est important et le terrain glissant en saison des pluies.

2) Mazaronival :

Distance : environ 6 km

Durée du parcours : 3h

Ce sentier emprunte la route menant à une antenne téléphonique, relativement plat au départ, les derniers 500 mètres sont pourtant très pentus et glissant en saison des pluies, découverte d’une petite cascade à l’arrivée.

3) Koemboeval :

Distance : environ 5 km

Durée du parcours : 1h30

Ce sentier a un dénivelé peu important et aboutit à une chute.

4) Leoval :

Distance : 3 km

Durée du parcours : 1h30 minutes aller environ

Ce chemin aboutit sur une petite chute, faites attention car la fin du sentier est très abrupte.

5) Ireneval :

Distance : 4 km

Durée du parcours : 2h30

Sentier situé dans la continuité de celui de Leoval, il accède à une cascade plus importante sur la même rivière. En saison sèche, les cascades sont davantage taries et donc beaucoup moins impressionnantes.

6) Mazaronitop :

Distance : 2 km

Durée du parcours : 30 minutes environ

C’est le sentier le plus court. Il passe par un magnifique point de vue sur la forêt, très bon lieu d’observation, dont le dénivelé reste accessible facilement.

7) Rondwandeling :

Distance : 5 km

Durée du parcours : 1h30

C’est un sentier cheminant en boucle sur un terrain plat, au cœur de la forêt. Il n’offre pas de point de vue, ni de cascade, mais il reste très intéressant pour l’observation de la faune et la flore.

separation

Règlement du parc:

Afin d’ assurer à la fois la sécurité du visiteur et la protection du parc, quelques règles de comportement écologique et éco-touristique sont à suivre:

– Utilisez l’eau avec modération ! et sans gaspillage, car l’eau est précieuse  (en saison sèche, se renseigner au sujet des heures de disponibilité de l’eau).

– Soyez silencieux ! Ne pas faire de bruit ou jouer de la musique pour le confort des autres visiteurs du parc.

– Lélectricité est disponible de 18h30 le soir à 06h30 le matin

– Les feux de camp sont interdits, des emplacements sont réservés aux barbecues.

– Les animaux domestiques sont interdits dans le parc.

– Laissez le parc propre, tout déchet doit être ramené et jeté dans les poubelles mises à disposition près des bâtiments d’accueil, (y compris les mégots des fumeurs).

– Ne pas prélever de bois en forêt.

– Pour votre sécurité, avant de partir randonner pensez à indiquer à la réception les sentiers que vous allez emprunter. Lors de vos randonnées restez sur les layons et ne pénétrez pas en forêt.

– Les randonnées nocturnes ne sont pas autorisées, et l’utilisation de lampe pour observer les animaux sont interdites, sauf sur demande de permission spéciale.

– Fusil et machette sont interdits au sein du parc.

– Aucune collecte de plantes, d’animaux, ou autre n’est autorisée. Des fouilles peuvent être pratiquées à la sortie du parc en ce sens.

Parc de Brownsberg au Suriname - Vue sur la canopée


separation

STINASU 14 Cornelis jongbawstraat Paramaribo

tél : 476 597/421 683/427 102 – Fax : 421 850 – Site : www.stinasu.sr